Pascal Bizet – Réalisez votre Véritable Essence Spirituelle

Pratique de la Présence
Éveil de la Kundalini
& Réalisation du Soi

Réalisez votre Véritable

Nature Spirituelle

Bonjour, je m’appelle Pascal. Je vous propose un accompagnement individuel pour l’éveil de la Kundalini et de la conscience, avec soin énergétique, transmission shaktipat et guidance satsang par la pratique de la présence, pour une guérison émotionnelle profonde et la reconnexion à votre véritable nature spirituelle.

Pour qui sont les séances ?

Les séances s’adressent à tous les chercheurs spirituels, à tous ceux qui pratiquent la méditation et désirent apprendre à demeurer dans le pur « JE SUIS », et s’éveiller à leur véritable essence, à tous ceux qui veulent se libérer des traumas et blocages émotionnels, afin de retrouver joie, félicité et paix intérieure.

Que vous apporteront les séances ?

Les séances vous aideront à éveiller l’énergie de la kundalini, à élever votre niveau de conscience, en libérant les blocages émotionnels et purifiant vos chakras, nadis et le canal sushumna, vous permettant ainsi de vivre sans effort dans un état naturel de méditation.

A quoi ressemble une séance ?

Nous commencerons par discuter de votre pratique spirituelle et de tous les obstacles que vous rencontrez actuellement dans votre vie quotidienne. Après cela, je vous guiderai dans la pratique de la présence de Dieu, et vous recevrez la transmission en silence. Puis enfin, nous clôturerons notre séance, avec les dernières questions qui auront pu surgir entre-temps.

Après un éveil spontané de kundalini le 12 décembre 2012, j’ai commencé à aller voir de nombreux thérapeutes et guérisseurs, pour une longue et passionnante période de découverte de Soi. Au cours de ce processus,  j’ai commencé à me souvenir de tous mes rêves, traumas, mais aussi de mes vies antérieures. Je me suis également intéressé à la méditation et à la pratique de la présence de Dieu, lisant beaucoup de livres de Joel S. Goldsmith, de mystique chrétienne et d’advaita vedanta. Tout au long de mon parcours, j’ai reçu de nombreuses initiations et transmissions de différents maîtres et gourous, qui m’ont aidé à stabiliser mon état émotionnel et mental, et par la suite à expérimenter et réintégrer différents états de conscience supérieure. Aujourd’hui, je souhaite accompagner et aider tous les chercheurs spirituels, ainsi que tous ceux handicapés par des blocages émotionnels, traumas, ou par la dépression, sur ce chemin de guérison et d’éveil de la conscience, pour la réalisation de votre véritable nature spirituelle.

A Propos

Questions les

Plus Posées :

Malgré tous les drames et les souffrances de l’expérience humaine, il y a au milieu de nous une présence, un courant d’amour, un « fleuve d’eau vive » qui est toujours là, toujours pur et immuable. Ce courant d’amour, le Christ en nous, notre Soi Divin, est le cœur de notre être, c’est le Royaume de Dieu au milieu de nous, il est le même hier, aujourd’hui et éternellement, plus proche de nous que notre propre souffle, que nos mains ou que nos pieds. Notre mission est simplement de le reconnaître, de demeurer en lui et de le laisser demeurer en nous, en faisant cela, nous devenons un avec Dieu, et nous guérissons en laissant toutes nos émotions refoulées (karma, samskaras, péchés ou iniquités) se dissoudrent en lui.

«Le cœur, l’âme et l’esprit tout entiers sont concentrés sur la réalisation de la Présence, afin que nous puissions atteindre l’endroit où en nous, l’Esprit de Dieu est sur nous, et où nous faisons l’expérience de la joie intérieure qu’est la Présence.»

La réalisation du Soi est ce qui arrive lorsque la partie consciente et individualisée de votre être (ego, mental, personne, manifesté, avec forme) fusionne avec la partie inconsciente et universelle de votre être (Dieu, Soi, Esprit, impersonnel, non-manifesté, sans-forme). C’est la réalisation vivante que « Moi et le Père sommes un », et que Dieu est le même Soi qui brille éternellement en tant que mon propre Soi et en tant que le Soi de tous les autres, et que tout par essence, est la même conscience, le même Soi.

«La réalisation du Soi ouvre la voie pour le développement en éliminant toute identification avec ce qui est faux, permettant à la Kundalini de s’écouler librement.»

Au cours des différents âges de l’homme, les blocages émotionnels et les traumas s’accumulent, jusqu’au point de créer des situations souvent inextricables. La souffrance, la dépression ou encore l’anxiété sont les conséquences logiques de l’identification de l’unique pure conscience (notre état naturel inconscient) avec le corps, ce qui crée l’illusion d’être une personne souffrant de tous ces maux et désirs inassouvis. Alors que demeurer en tant que le pur témoin, tout en restant fermement ancré dans sa véritable nature, est la solution pour une vie plus paisible et harmonieuse, tout comme la rivière qui continue de couler inlassablement malgré les différents obstacles qui la traversent.

«Tout cela arrive quand on
pense qu’il y a une différence
entre Dieu et soi-même.»

Qu'est-ce que Shaktipat et Darshan ?

Dans la tradition Indienne, shaktipat est le transfert de l’énergie spirituelle du gourou à l’étudiant. Il est également appelé « baptême du Saint-Esprit et de feu » dans les évangiles. Le Darshan est également une transmission de grâce, effectuée par la présence ou la permanence dans le Soi. Dans les deux cas, le but est d’éveiller la kundalini et d’élever la conscience, pour conduire l’aspirant à la réalisation du Soi.

«Moi, je baptise d’eau, mais au milieu de vous il y a quelqu’un que vous ne connaissez pas, Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.»

Quels sont les Bénéfices de Shaktipat ?

Une transmission d’énergie spirituelle régulière ou shaktipat, accélérera votre processus d’éveil spirituel et d’illumination du mental, en vous aidant à atteindre plus rapidement des états de méditation profonde samadhi (ou absorption dans l’Esprit), là où pour le même résultat un moine ou un yogi devrait passer toute une vie isolé dans une grotte ou un monastère.

«Par la grâce du Sadguru, la Shakti intérieure d’un homme est éveillée par le processus de Shaktipat. En se déployant, sa Shakti le remplit de Chiti, et il est progressivement libéré des envies et des désirs, de l’attraction des organes sensoriels
et de tous les états limités. Il atteint l’union totale avec Dieu.»

Le Samadhi est l’art de s’abandonner et de s’oublier complètement en Dieu-Soi. Cela correspond à différents degrés de méditation profonde, ou états de conscience modifiés, comme l’extase mystique chez les Saints, où le mental est transcendé et absorbé dans le Soi. Il existe 3 niveaux principaux, comme le Savikalpa Samadhi, ou vous observez paisiblement les pensées sans en être affecté, Nirvikalpa Samadhi, où l’ego se dissout dans une conscience indifférenciée, puis le Sahaja Samadhi tel que nommé par Ramana Maharshi, qui est comparable à l’état naturel d’un nourrisson, où le mental est constamment baigné par un flux continu de shakti et de béatitude provenant du Soi.

«Lorsqu’un chercheur fait l’expérience de la félicité de sa propre nature véritable, il ignore ce qu’il voit et entend et calme son mental comme une flamme là où il n’y a pas de vent. C’est ce qu’on appelle nirvikalpa samadhi.»

Une montée de kundalini ou éveil de kundalini, est un processus physiologique naturel de purification du système nerveux, des chakras, et du subconscient ou l’énergie vitale logée au niveau du sacrum, se voit comme magnétiquement attirée par le chakra couronne, au sommet du crâne, et commence alors une longue ascension le long de la colonne vertébrale et des 76000 nadis, avec pour but suprême la réunion de la conscience individuelle avec la conscience cosmique universelle, pour la réalisation de notre véritable nature.

«L’initiation ou éveil de la Kundalini, donne à la personne la connaissance parfaite. Au stade final de la méditation, la conscience de « Je suis Lui » et « Je suis parfait » surgit spontanément à l’intérieur.»

Une fois éveillée, la kundalini déclenche un processus de profonde transformation spirituelle, dont le but est de « préparer le chemin du Seigneur et d’aplanir ses sentiers en vous », c’est-à-dire de nettoyer le temple vivant de Dieu, que sont le corps physique, mental, émotionnel, les chakras et le subconscient, dans le but d’une intégration totale de Dieu-Soi-Christ en vous, afin que la vie et la joie puissent s’écouler en abondance à travers tous.

«Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. Ce qui est tortueux sera redressé, Et les chemins raboteux seront aplanis. Et toute chair verra le salut de Dieu.»

Une véritable crise de guérison spirituelle encore plus dramatique, aussi appelée « la nuit noire de l’âme » par le mystique St Jean de la Croix, pourrait aussi arriver, et avec cela, des choses plus désagréables encore  comme un grand sentiment d’abandon ou une angoisse métaphysique profonde lié à la « crucifixion » de l’égo et à la peur de mourir. Différent de la dépression classique, la nuit noire de l’âme est le signe que toutes les poubelles émotionnelles et mentales du subconscient, qui ont étés accumulée au fil des années et mêmes des vies passées, sont en train d’êtres vidées, et que votre éveil spirituel a vraiment commencé.

Vous passerez par différentes étapes, qui sont illustrées symboliquement dans les évangiles, par l’agonie de Jésus au jardin des oliviers, les outrages du Christ, le chemin de croix, la crucifixion, et l’abandon de Jésus sur la croix, avant l’expiation finale. La nuit noire de l’âme peut durer plusieurs semaines ou mois avec des variations d’intensité, alternant entre désolation, peurs et besoin de s’isoler, en fonction de votre structure psychique, de votre histoire de vie et des blessures de votre âme. Rappelez-vous toujours que tous ces symptômes sont les épines nécessaires lorsque vous voulez atteindre le cœur de la rose, ainsi que de bons signes de l’avancée de votre processus d’éveil spirituel, qui n’est rien d’autre au final que la purification de l’égo-mental par le souvenir constant de ce que vous êtes déjà.

«Mon âme est triste jusqu’à
la mort; restez ici, et veillez.
»

Selon Ramana Maharshi, la kundalini est basiquement le courant de vie en nous, c’est notre propre soi, notre propre vie, c’est la force vitale de la terre, qui est la substance et l’essence même de toute vie matérielle. L’ego-mental a une peur naturelle de la kundalini, car il sait que lorsque la kundalini est éveillée, sa fin est proche. Ainsi, à moins d’utiliser des moyens particulièrement brutaux comme en forçant lors d’exercices de kundalini yoga ou de pranayama trop répétés pour l’activer, la kundalini n’est pas dangereuse en soi, car elle est la Mère, la force vitale supra-intelligente qui est en toute chose, qui a créé toute chose et qui maintient et soutien toute forme de vie, il n’y a donc pas lieu d’en avoir peur.

«Kundalini est votre mère. Elle est née avec vous plusieurs fois. C’est elle qui va vous donner la Réalisation. Pensez-vous que votre Kundalini va vous faire du mal par hasard, qu’elle va vous torturer, qu’elle va vous tourmenter ?»

Le satsang est un partage de la vérité suprême que Dieu-Soi est un ou que seul Dieu-Soi existe. Par cette pratique, je vous aiderai à vous oublier en Dieu, en laissant l’ego-mental fusionner avec le Soi, ou à demeurer en Dieu et à laisser Dieu demeurer en vous, comme enseigné par Jésus dans les Évangiles.

«Si tu rends ton oreille attentive à la sagesse, Et si tu inclines ton cœur à l’intelligence; Si tu la cherches comme l’argent, Si tu la poursuis comme un trésor, alors tu comprendras la crainte de l’Éternel (fin de l’égo) et tu trouveras la connaissance de Dieu (unité).»

«Tournez-vous vers l’intérieur. Le « Je suis » vous savez. Soyez avec lui à tous les instants dont vous pouvez disposer jusqu’à ce que vous vous tourniez vers lui spontanément. Il n’y a pas de voie plus simple et plus facile.»

«Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu.»

«La pratique consiste à la recherche constante du « je », la source de l’ego.
Cherchez « Qui suis-je ». Le « Je », à l’état pur, est la Réalité, l’Être absolu, Conscience, Félicité. Quand on
l’oublie, toutes les misères
surgissent; Quand on fixe son
attention sur Cela, les malheurs passent.»

«Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.»

Retour en haut